CANTON DE Grand Bas Armagnac

MAJORITÉ DÉPARTEMENTALE
avec Philippe Martin

canton-grand-bas-armagnac

Christian CUVELLIER Laurence GUICHANNÉ, remplaçante

Marie-Claude MAURAS Jean-Bernard BIDAN, remplaçant

Les 20 et 27 juin 2021, vous allez élire les conseillers départementaux de votre canton du Grand Bas Armagnac, une femme et un homme, qui vous représenteront au sein de la nouvelle assemblée départementale.
Pour défendre les valeurs de ce territoire, nous avons constitué une équipe expérimentée, déterminée et impliquée localement, consciente des préoccupations de ses habitants mais aussi des indéniables atouts de cette terre armagnacaise, et qui souhaite rassembler, fédérer et faire vivre ce canton.

Investis depuis de nombreuses années dans la vie locale, nous souhaitons mettre la synergie de nos compétences au service des habitants du canton, de ses communes et de ses associations.

Dans toute sa diversité, notre équipe mobilisera les moyens et les financements nécessaires pour mener à bien les projets indispensables à la qualité de vie de nos concitoyens.

Une équipe : force de proposition.

  • Aide au développement de production et d’activités locales (agricole : respectueuse de l’environnement et de qualité – Click & Collect – plate-forme locale pour la vente des produits – création de tiers lieux dans le cadre du développement économique pour favoriser l’entreprenariat…).
  • Vigilance et implication actives sur les décisions pour la gestion raisonnée de tous les usages d’un bien commun : l’eau et les tensions sur l’irrigation – traitement des déchets.
  • Renforcer l’attractivité touristique, thermale et oenotouristique (valorisation du patrimoine naturel, historique et culturel mais aussi des produits locaux).
  • Maintenir les écoles dans nos communes et conforter nos structures locales de collèges et lycée pour permettre à nos jeunes de poursuivre leurs études sur le territoire.
  • Mobilisation pour un accès de tous aux soins de qualité et de proximité (la suppression des urgences de nuit d’Aire sur l’Adour met la majorité de nos citoyens hors limites acceptables) : lutte contre la désertification médicale avec le développement du salariat des médecins.
  • Développer les services à la personne (oeuvrer pour le maintien à domicile de nos aînés – privilégier les relations intergénérationnelles).
  • Accompagner les démarches de revitalisation des centres-bourgs menées par les communes pour renforcer leur attractivité et dynamiser le commerce de proximité.
  • Soutenir la vie associative, culturelle et sportive (projets en cours et à venir portés par les diverses municipalités et les bénévoles qui contribuent à l’animation du territoire et favorisent le lien social et l’épanouissement de chacun).
  • Implication dans l’aide aux plus défavorisés qui représentent une part importante des foyers de notre canton et qui vivent sous le seuil de pauvreté.

Convaincue du dynamisme économique de notre bassin de vie, facteur déterminant pour le maintien et la création d’emplois de proximité, tout en restant très attentive aux problématiques liées à la crise sanitaire et sociale actuelle, l’équipe qui sollicite votre soutien et votre confiance a pour objectif de réussir sa mission pour l’action publique.

Son seul mot d’ordre au quotidien et dans la durée sera d’être à l’écoute de tous dans le respect, l’unité et la solidarité pour faire avancer les projets utiles au développement et au bien-être de la population.

Ce beau territoire Armagnacais dans toute sa diversité le mérite bien.

Avec le soutien de
Philippe Martin, Gisèle Biémouret et Franck Montaugé

Marie Claude MAURAS, maire de Panjas, vice-présidente de la communauté de communes du Grand Armagnac, retraitée cadre de gestion.
Remplaçante : Laurence GUICHANNÉ, agricultrice à Le Houga.

Christian CUVELLIER, maire de Perchède, conseiller communautaire, ingénieur fonction territoriale.
Remplaçant : Jean-Bernard BIDAN, conseiller municipal de Cazaubon et conseiller communautaire, consultant en entreprise spécialisé en stratégie commerciale.

Notre canton  Grand Bas Armagnac 

Arblade-le-Haut
Ayzieu
Bétous
Bourrouillan
Campagne-d’Armagnac
Castex-d’Armagnac
Caupenne-d’Armagnac
Cazaubon
Cravencères
Espas
Estang
Le Houga
Lannemaignan
Lanne-Soubiran
Larée
Laujuzan
Lias-d’Armagnac
Loubédat
Luppé-Violles
Magnan
Manciet
Marguestau
Mauléon-d’Armagnac
Maupas
Monclar
Monguilhem
Monlezun-
d’Armagnac
Mormès
Nogaro
Panjas
Perchède
Réans
Sainte-Christie-
d’Armagnac
Saint-Griède
Saint-Martin-
d’Armagnac
Salles-d’Armagnac
Sion
Sorbets
Toujouse
Urgosse

Avec 13 317 habitants résidant dans 40 communes, le Grand Bas Armagnac est un canton pittoresque du département du Gers. Ce territoire déborde de richesses et de dynamiques à encourager.

C’est ce que fait le conseil départemental avec des projets structurants, et un appui humain et financier régulier.

Il assure ses missions de solidarité : 530 personnes âgées de 60 ans ou plus, ayant besoin d’aide au quotidien, conservent un cadre de vie agréable grâce à l’allocation personnalisée d’autonomie (APA) attribuée par le conseil départemental, leur permettant de payer les services d’aide à la personne dont elles ont besoin.

La voirie : 50% des routes départementales de ce canton ont fait l’objet d’une opération de rénovation ces trois dernières années.

L’aide aux communes : ces cinq dernières années, le conseil départemental a soutenu 35 projets communaux, pour un montant total de 331 080€. En complément, l’équipe ingénierie du conseil départemental conseille au mieux les communes pour qu’elles construisent efficacement leurs projets. Grâce à cet accompagnement très complet, ce sont des chantiers tels que la rénovation de l’église de Perchède, ou la modernisation du lac de l’Uby à Cazaubon, qui ont pu voir le jour.

Le tissu associatif y est largement soutenu : 511 485 € de subventions attribuées pour 327 demandes.

Le numérique, condition du bon développement de nouvelles initiatives, est une priorité du conseil départemental : 30% des habitants de ce canton sont déjà raccordés à la fibre. 100% le seront d’ici 2025.

Le collège : le conseil départemental est responsable de ce que nos collégiens mangent. L’établissement de Cazaubon bénéficie de la volonté de proposer des plats locaux et de saison. Volonté qui a récemment permis au Département d’être récompensé d’un titre de collectivité territoriale française qui propose les repas les plus sains et respectueux de l’environnement.

Votre journal cantonal de Grand Bas Armagnac

Consultez et distribuez la version PDF du journal