CANTON DE Adour Gersoise

MAJORITÉ DÉPARTEMENTALE
avec Philippe Martin

adour-gersoise

Marie-Pierre DESBONS Cédric BERDOULET, remplaçant

Thibault RENAUDIN Corine RICHEVAUX, remplaçante

Depuis mars 2020, nous traversons une crise sanitaire et économique qui bouleverse notre quotidien. Plus que jamais, nous avons besoin de protéger notre santé, notre cadre de vie, notre éducation, notre culture, nos ressources naturelles, nos activités économiques et notre agriculture locale. Pour surmonter cette période et retrouver la confiance, nous avons constitué une équipe renouvelée et expérimentée. En faisant ensemble les bons choix pour l’avenir, et en mettant de l’énergie dans nos actions, notre canton Adour Gersoise prendra la place qui lui revient au sein de la dynamique départementale.

Dans la majorité départementale conduite par Philippe Martin, nous mobiliserons les compétences et les financements nécessaires pour mener à bien les projets indispensables à la vitalité de notre canton :

Favoriser les productions locales

En développant les démarches de circuits courts, l’agriculture participera encore davantage à la préservation de l’environnement, elle s’appuiera sur des commerces et des services de proximité qui font vivre nos villages, et elle créera des emplois. Elle sera également un pilier de l’attractivité de notre département, en particulier avec l’oeno-tourisme. C’est avec tous les partenaires des secteurs agricoles et viticoles que nous soutiendrons l’ensemble des productions locales dans leur démarche de valorisation du territoire et des produits, et que nous accompagnerons le renouvellement des générations d’agriculteurs.

Assurer l’accès aux soins

Le centre départemental de santé permettra de salarier des médecins là où il n’y en a plus aujourd’hui. Il le fera en coordination avec les initiatives locales, comme le centre intercommunal de santé de la communauté de communes Armagnac-Adour par exemple. Nous continuerons également d’assurer les moyens nécessaires au Service Départemental d’Incendie et de Secours et des trois casernes du canton pour conforter le rôle indispensable de nos sapeurs-pompiers.

Aider le développement de la vie associative, culturelle et sportive

Les associations sont des acteurs incontournables d’éducation, de lien social et de bien-être. La crise sanitaire nous révèle encore davantage qu’elles nous sont nécessaires au quotidien. Les aides départementales seront réaffirmées tout au long du mandat pour l’ensemble du secteur associatif. Nous travaillerons également en partenariat avec le cinéma de Plaisance et Ciné32 pour faire venir le 7e art sur notre canton.

Retrouver de l’activité dans les centres bourgs

Depuis plusieurs années, de nombreuses communes, et en particulier les deux anciens chefs-lieux de cantons, Riscle et Aignan, subissent des pertes de commerces de proximité et de services. Nous travaillerons avec l’ensemble des collectivités locales pour soutenir les initiatives de rachat des logements et des bâtiments commerciaux vacants.

Garantir la ressource en eau

L’eau est notre « bien commun ». Pour garantir l’équilibre entre la ressource en eau et les usages de tous, nous continuerons de défendre une gestion vertueuse et partagée impliquant agriculteurs, entreprises, associations environnementales et citoyennes. Dans le cadre de projets respectueux de la biodiversité, nous soutiendrons les aménagements d’amélioration de captage et de stockage de l’eau.

Accompagner les jeunes et les aînés

Le choix de son parcours de vie, la recherche de son premier emploi, l’entrée dans la vie active, sont des périodes déterminantes pour chaque jeune de 16 à 25 ans. Pour les aînés également, des difficultés nouvelles peuvent apparaître : la solitude, des soucis de santé, une diminution de revenus… Nous sommes profondément attachés à la bienveillance que la société et que chacun d’entre nous peuvent accorder aux personnes temporairement ou durablement vulnérables. Durant notre mandat, nous veillerons à accompagner toutes celles et ceux qui en ont besoin.

Agir en coopération permanente

Notre canton a la particularité d’être une ouverture vers trois départements et une autre région. C’est une vraie force. Nous travaillerons à créer des partenariats solides avec les autres acteurs de ce grand territoire et avec nos voisins dans les domaines touristiques, économiques, médicaux et environnementaux.

Nous avons l’expérience du terrain, l’habitude de l’écoute et du dialogue. Nous nous engageons au service de l’action collective et de l’intérêt général. Nous le ferons avec vous, pour que notre canton retrouve son attractivité et pour assurer le bien vivre ensemble des années à venir, avec le dialogue et la co-construction comme signature d’un mandat dont nous rendrons compte très régulièrement.

Avec le soutien de
Philippe Martin et Franck Montaugé

Marie-Pierre DESBONS, 50 ans, chargée de mission au Comité Départemental du Tourisme, conseillère municipale et communautaire au Grand Auch Coeur de Gascogne.
Remplaçante : Corine RICHEVAUX, 52 ans, viticultrice.

Thibault RENAUDIN, 48 ans, cadre associatif, maire de Termes d’Armagnac et Vice-Président de la Communauté de Communes Armagnac Adour
Remplaçant : Cédric BERDOULET, 32 ans, agriculteur, maire de Barcelonne-du-Gers

Notre canton  Adour Gersoise 

Aignan
Arblade-le-Bas
Aurensan
Avéron-Bergelle
Barcelonne-du-Gers
Bernède
Bouzon-Gellenave
Cahuzac-sur-Adour
Castelnavet
Caumont
Corneillan
Fustérouau
Gée-Rivière
Goux
Labarthète
Lannux
Lelin-Lapujolle
Loussous-Débat
Margouët-Meymes
Maulichères
Maumusson-Laguian
Pouydraguin
Projan
Riscle
Sabazan
Saint-Germé
Saint-Mont
Sarragachies
Ségos
Tarsac
Termes-d’Armagnac
Vergoignan
Verlus
Viella

9 816 habitants résident dans les 34 communes du canton Adour Gersoise. C’est ici que siégeait l’ancien Parlement de Gascogne. Notre territoire possède un riche patrimoine et compte de nombreuses initiatives à encourager.

C’est ce que fait le conseil départemental avec des projets structurants, et un appui humain et financier régulier.

Il assure ses missions de solidarité : 346 personnes âgées de 60 ans ou plus, ayant besoin d’aide au quotidien, conservent un cadre de vie agréable grâce à l’allocation personnalisée d’autonomie (APA) attribuée par le conseil départemental, leur permettant de payer les services d’aide à la personne dont elles ont besoin.

La voirie : 60% des routes départementales de ce canton ont fait l’objet d’une opération de rénovation ces 3 dernières années.

L’aide aux communes : ces 5 dernières années, le conseil départemental a soutenu 31 projets communaux, pour un montant total de 307 200€. En complément, l’équipe ingénierie du conseil départemental conseille au mieux les communes pour qu’elles construisent efficacement leurs projets. Grâce à cet accompagnement très complet, ce sont des chantiers tels que la rénovation énergétique de bâtiments communaux à Aignan, qui ont pu voir le jour.

Le tissu associatif y est largement soutenu : 423 000€ de subventions attribuées à 256 demandes d’associations.

Le numérique, condition du bon développement de nouvelles initiatives, est désormais une priorité : 100% des habitants de ce canton seront raccordés à la fibre d’ici 2025.

Le collège : Le conseil départemental est responsable de ce que nos collégiens mangent. L’établissement Val-d’Adour de Riscle bénéficie de la volonté de proposer des plats locaux et de saison. Volonté qui a récemment permis au Département d’être récompensé d’un titre de collectivité territoriale française qui propose les repas les plus sains et respectueux de l’environnement. Les élèves d’écoles primaires en profitent également. L’équipe de restauration de la cantine de Riscle prépare les repas des écoles de Riscle et Saint-Germé. Il en est de même à Aignan pour les écoles élementaires et maternelles.

Votre journal cantonal de Adour Gersoise

Consultez et distribuez la version PDF du journal